Urbex : tout savoir sur les Explorations Urbaines

Urbex : tout savoir sur les Explorations Urbaines

Tout savoir sur l’Urbex

En matière de passion, les goûts varient d’un individu à un autre. Pendant que certains s’éclatent devant un match de football, un tournoi de Grand Chelem, d’autres craquent pour des sports ou divertissements extrêmes. La littérature, la sculpture et la peinture font aussi la passion d’une autre classe de personnes. À côté de tous ces genres se trouvent les explorateurs. Les explorateurs dont il s’agit ici sont ces personnes qui vont à la chasse du temps passé. Retrouver les anciennes demeures, les vieilles galeries et aussi des chemins désaffectés excitent cette catégorie d’êtres. Tout ceci porte un nom : Urbex. Découvrez tout ce que signifie Urbex.

Urbex
Urbex

Définition Urbex :

Urbex définition : L’Urbex est l’abréviation de Urban Exploration, exploration urbaine en français. Les pratiquants de l’urbex se nomment les Urbexeurs. Ces derniers partent donc à la découverte de lieux et d’édifices abandonnés construits par l’Homme. Leur objectif est de refaire vivre l’histoire de ces lieux oubliés.

L’essentiel à connaître sur l’Urbex

Ce type d’activité consiste tout simplement à braver les dangers pour retrouver un domaine oublié de cette époque. Une personne qui pratique de l’Urbex peut décider de partir seule ou en groupe dans des endroits insolites. Le but de cette aventure est personnel et surtout passionnant. Alors, l’individu qui fait de l’Urbex décide de monter sur un immeuble, aller dans un chalet abandonné. La particularité des endroits visités, c’est qu’ils sont interdits d’accès ou carrément difficiles à accéder.

D’autres parlent d’exploration urbaine pour désigner le terme Urbex. Ce dernier connait son essor depuis quelques années dans l’Hexagone et partout dans le monde. Il fallait attendre les années 80 pour entendre parler du terme Urbex, exploration urbaine. Cette activité a commencé en région parisienne. C’est d’ailleurs cette partie qui contient beaucoup d’endroits insolites pour faire de l’Urbex. Beaucoup de ces lieux perdus qui attirent la pratique de l’Urbex ne sont pas exhaustifs.

Dans cette zone, les aventuriers découvrent des bâtiments désaffectés, des hôpitaux inachevés, des stations de métro et bien d’autres constructions. Les motivations qui poussent les explorateurs à se hasarder dans ces lieux sont diverses. Certains y vont simplement pour prendre les meilleures vues. D’autres recherchent du frisson, ou satisfaire leur goût du danger. Ce qui lie par contre ces personnes, c’est l’histoire. Bien que le grand public considère cette activité comme illégale, elle ne cesse d’attirer plus de curieux.

La découverte des endroits abandonnés

Urbex
Urbex

Cette activité a une marque de fabrique, c’est l’énigme qui entoure la découverte des lieux à explorer. C’est d’ailleurs ce qui caractérise cette pratique, foncer dans des endroits difficiles ou dangereux à accéder. Ces lieux deviennent parfois même compliqués à localiser par les pratiquants. Dans cette campagne, c’est ce qui les motive encore plus à s’intéresser à l’Urbex. La plupart des constructions sont abandonnées depuis des dizaines années, et les trouver devient alors très compliqué.

La difficulté à retrouver une aiguille dans une meule de foin est la même avec les explorations urbaines. Alors, la meilleure façon pour se situer, c’est d’être endurant, patient et surtout mener assez de recherches. Au bout de leurs efforts, ces explorateurs parviennent à trouver des lieux insolites. Le résultat vient au bout de plusieurs temps de recherches approfondies. En cela se trouve le bien-fondé de l’Urbex. C’est comme les pirates en mer qui vont à la découverte des trésors.

Par ailleurs, d’autres spots sont bien connus et beaucoup s’y rendent grâce aux informations qui y sont liées. On peut citer des bâtiments publics et aussi des châteaux. Dans le même temps, certains urbexeurs gardent secrets les endroits qu’ils ont visités. Ils tiennent forcément à garder le mystère autour de leur trouvaille plutôt que de les divulguer au public. Toujours est-il que certains endroits découverts sont dévoilés au grand public. Néanmoins, d’autres personnes trouvent plus de jouissance à découvrir eux-mêmes des lieux mythiques.

Les différents types d’Urbex

Ce qui rend encore cette aventure plus croustillante, c’est qu’elle existe sous plusieurs formes. Ainsi, les explorateurs disposent de différentes manières de faire du Urbex. Quel que soit le goût de chacun, les façons de pratiquer du Urbex sont diversifiées. Parmi ceux-ci, certains préfèrent seulement prendre de la hauteur. Par contre, d’autres urbexeurs adorent les trouvailles souterraines pour une bonne exploration. Au nombre de ceux-ci, il y a :

Urbex : Enquête paranormale

urbex enquete paranormale
urbex enquete paranormale

Ce type d’urbex regroupe l’exploration de lieux abandonnés et d’enquête paranormale. Pour les amateurs de sensations fortes et de paranormale on retrouve les chasseurs de fantômes qui partent dans des lieux oubliés du temps et de l’histoire. Châteaux hantés, maisons abandonnées, lieux aux lourds passés et chargés d’émotions, ce type d’Urbex fait de plus en plus d’adepte. Sur Youtube, par exemple, on peut trouver de nombreuses chaines qui proposent ce type de contenu. Le concept est simple : partir enquêter une nuit dans un lieux « hanté ». Un chateau, une maison abandonnée, c’est avec beaucoup de respect et d »humilité que ces enquêteurs du paranormales partent à la rencontre du passé oublié. Tentant de rentrer en contact avec de possible esprit, ils recherchent à apprendre et comprendre leurs histoires.

Les chaines Youtube d’enquête paranormale à découvrir :

La toiturophilie

Tout comme son nom l’indique, les urbexeurs optent pour cette méthode quand ils cherchent à admirer la vue d’en haut des constructions. Pour cela, ils montent sur le toit de cathédrales ou d’églises, soit encore se hisser sur la toiture des immeubles. Cette méthode d’exploration permet de gagner en altitude. La toiturophilie est le type d’Urbex recouvrant beaucoup de risques pour les explorateurs. Quand bien même ils peuvent avoir une vue panoramique de la cité, ils commettent un acte illégal.

La cataphilie

Certains urbexeurs préfèrent carrément s’aventurer clandestinement dans les catacombes, les carrières souterraines d’antan. Cette catégorie de pratique d’Urbex se nomme la cataphilie. Ils adorent trouver des galeries nichées dans les ténèbres, c’est une aventure qui pousse même à perdre la notion du temps. Beaucoup pratiquent la cataphilie pour vivre l’histoire, avoir des frissons ou simplement pour se retrouver seuls. Tout dépend de la motivation de chaque explorateur.

Autres types d’Urbex

Urbex
Urbex

On distingue également d’autres types de cette exploration. Ces derniers concernent en gros la découverte des anciennes usines, des voies ferrées, etc. Parfois même, d’autres urbexeurs vont jusqu’à découvrir d’anciens cimetières. Ils se hasardent dans des lieux interdits d’accès comme des musées, monuments et bien d’autres. La particularité de cette pratique, c’est que tout se fait de façon illégale.

La préparation pour faire de l’Urbex

Urbex
Urbex

Cette activité est autant passionnante qu’elle présente plusieurs risques. Avant d’envisager d’embrasser cette aventure, pensez à prendre des précautions nécessaires pour éviter toute surprise. En premier lieu, l’urbexeur porte sur lui un téléphone. Des lampes de poche et un kit de secours sont impératifs pour intervenir en cas d’accident. Ensuite, évitez de visiter un endroit en solo, cela peut s’avérer dangereux. Les explorateurs évoluent souvent en binôme soit en groupe. Surtout, nous vous recommandons de rester constamment sur le qui-vive. C’est une bonne expérience quand les risques sont réduits.

Mais, certaines règles ont été établies pour éviter des dommages au cours de l’exploration. Ces conditions sont incontournables, et sont à respecter sans argument. Premièrement, l’explorateur ne doit en aucun cas forcer un bâtiment pour y entrer. Une fois sur place, il explore sans prend ou abandonner un quelconque objet sur les lieux. En repartant, les portes doivent être fermées et surtout rien ne doit être détérioré. Ainsi sont quelques règles de l’Urbex. Je vous laisse donc allez découvrir cette pratique par vous-même sur youtube.

5/5 - (2 votes)