Une mystérieuse structure inconnue découverte près des pyramides de Gizeh

Une mystérieuse structure inconnue découverte près des pyramides de Gizeh

Une équipe de chercheurs en archéologie, provenant du Japon et de l’Égypte, a récemment fait une découverte captivante près du complexe pyramidal de Gizeh, en Égypte. Leur étude, publiée dans la revue Archaeological Prospection, met en lumière une « anomalie » souterraine intrigante située sous le cimetière occidental de Gizeh.

Une équipe internationale de chercheurs en archéologie, provenant du Japon et de l’Égypte, a récemment mis au jour une découverte intrigante à proximité du célèbre complexe pyramidal de Gizeh. Leur étude, récemment publiée dans la revue spécialisée Archaeological Prospection, révèle une « anomalie » enfouie sous le cimetière occidental de Gizeh, une zone longtemps négligée malgré son emplacement stratégique près de la grande pyramide.

Au fil des siècles, les recherches à Gizeh ont contribué à éclairer la construction des pyramides ainsi que la culture des anciens Égyptiens. Le cimetière occidental, où reposent de nombreux mastabas, des tombes rectangulaires caractéristiques de la région, a été particulièrement étudié. Cependant, une partie de ce cimetière est restée largement inexploitée : une zone plane et dépourvue de toute structure visible.

Cette nouvelle étude s’est concentrée sur cette zone négligée, utilisant des techniques de pointe telles que le géoradar (GPR) et la tomographie de résistivité électrique (ERT) pour sonder les profondeurs du sol. Les résultats ont révélé une anomalie significative, dont la densité diverge nettement de celle du sol environnant. Cette anomalie, de forme humaine apparente, semble comporter deux structures souterraines : l’une peu profonde et l’autre plus profonde.

La structure peu profonde, de forme en L, semble avoir une profondeur d’environ 2 mètres et des dimensions d’environ 10 mètres sur 15 mètres. Les chercheurs soupçonnent qu’elle aurait pu servir de base pour la construction de la structure plus profonde, celle-ci mesurant près de 5 mètres de profondeur à son point le plus bas et 10 mètres à son point le plus profond, couvrant une superficie de 10 mètres carrés.

Face à cette découverte prometteuse, l’équipe de recherche recommande une excavation minutieuse de la zone afin de révéler la nature exacte de ces structures enfouies. Cette étape pourrait offrir de nouvelles perspectives sur la vie et la société des anciens habitants de Gizeh, enrichissant ainsi notre compréhension de cette fascinante période de l’histoire égyptienne.

En somme, cette découverte suscite un vif intérêt pour la recherche archéologique à Gizeh, offrant un aperçu prometteur de la vie et de la culture des anciens Égyptiens. L’examen minutieux de ces structures souterraines promet de révéler de nouvelles perspectives sur cette période fascinante de l’histoire, ouvrant ainsi la voie à une meilleure compréhension de l’ancienne civilisation égyptienne.

5/5 - (20 votes)